Conférences ETLV 2013
Pages: 1 2 3
Playlist MP3
mardi 19 Mars 2013
De l’Education et Formation relative à l’Environnement (EFrE) à la conscience de sa vie sur Terre.
De l’Education et Formation relative à l’Environnement (EFrE) à la conscience de sa vie sur Terre. L’intervention d’Eric Beaudout est organisée autour de deux thèmes. Dans un premier temps, il vous délivre des informations sur un domaine de pratique et de recherche : l’éducation et la formation relatives à l’environnement. Son intention est de simplement vous donner des éléments de repères. Sa présentation n’est pas exhaustive. Dans un second temps, il vous présente plus en détail l’un des courants en éducation et formation relatives à l’environnement : l’écoformation. Dans un troisième temps, il vous parle très rapidement de sa pratique de formation dans ce domaine auprès d’adultes inscrits en licence des sciences de l’éducation dans le cadre d’un enseignement en ligne. IL propose un dispositif original qui s’inspire de la démarche des histoires de vie en formation et de la perspective écoformatrice.













Mardi 26 mars
Confrontation des connaissances en santé dans les expériences de vie
ELISABETH NOËL, maître de conférences en sciences de l'éducation à l'université Paris 13 et membre d'EXPERICE. Au sein de l'axe C, elle développe des recherches sur les apprentissages en santé, partant du postulat qu'il est nécessaire de les réinterroger au regard de l'évolution des connaissances comme du vécu des situations. En effet concernant la santé de son entourage comme de soi-même, chacun confronte les informations éventuellement contradictoires ou confuses qu'il reçoit de sources multiples et variées, les analyse, les transforme mais aussi les véhicule. Dans le prolongement du chapitre « La santé : une ressource éducative ? », paru en 2008 dans l’ouvrage dirigé par Lucette Colin et Jean-Louis Le Grand, L’éducation tout au long de la vie, nos propos vont être ici de poursuivre le questionnement sur la santé comme objet de connaissance en devenir.












mardi 2 Avril 2013
Perspectives en recherche-action : le co-engagement dans des expérimentations sociales ou politiques.
Pascal NICOLAS-LE STRAT, maître de conférences en sociologie, Université Paul Valéry – Montpellier 3 (LERSEM – EA 45 84). Site personnel de recherche : www.le-commun.fr/. Dernières publications : « Expérimentations politiques » (Fulenn, 2007), « Fabrique de sociologie » (Fulenn, 2011), « Quand la sociologie entre dans l'action » (Presses Universitaires de Sainte Gemme, 2013) Résumé : L'engagement critique contemporain prend souvent la forme d'une expérimentation, qu'elle soit de nature sociale, artistique ou urbaine. Il s'agit pour les professionnels ou citoyens concernés d'explorer et d'éprouver des possibles en expérimentant de nouvelles dispositions de vie et d'activité. Cette politique de l'expérimentation est très présente dans les communautés du logiciel libre, chez les promoteurs de pratiques collaboratives en matière urbaine et architecturale, les artistes engagés dans des démarches de co-création ou encore les activistes urbains (squats, friches). Dans une dynamique de recherche-action, des chercheurs en science sociale peuvent s'associer à ces expérimentations. Selon quelles méthodes ? Avec quels cadres théoriques et conceptuels ? Dans quels posture et positionnement ? Ces recherches en situation d'expérimentation offrent une nouvelle actualité à la recherche-action et lui ouvrent sans doute de nouvelles voies de développement. Elles nous invitent aussi à repenser les termes d'une recherche critique et les motifs / motivations de l'engagement du chercheur.